Maupassant - Aux champs-Maupassant

Extrait 2

Une femme généreuse.

 

« Par un après-midi du mois d’août, une légère voiture s’arrêta brusquement devant les deux chaumières, et une jeune femme, qui conduisait elle-même, dit au monsieur assis à côté d’elle :

- Oh ! regarde Henri, ce tas d’enfant ! sont-ils jolis, comme ça, à grouiller dans la poussière.

L’homme ne répondit rien, accoutumé à ces admirations qui étaient une douleur et presque un reproche pour lui.

La jeune femme reprit :

- Il faut que je les embrasse ! Oh ! Comme je voudrais en avoir un, celui-là, le tout petit.

Et, sautant de la voiture, elle courut aux enfants, prit un des deux derniers, celui des Tuvache, et, l’enlevant dans ses bras, elle le baisa passionnément sur ses joues sales, sur ses cheveux blonds frisés. et pommadés de terre, sur ses menottes qu’il agitait pour se débarrasser des caresses ennuyeuses.

Puis elle remonta dans sa voiture et partit au grand trot. Mais elle revint la semaine suivante, s’assit elle-même par terre, prit le moutard dans ses bras, le bourra de gâteaux, donna des bonbons à tous les autres ; et joua avec eux comme une gamine, tandis que son mari attendait patiemment dans sa frêle voiture.

Elle revint encore, fit connaissance avec les parents, reparut tous les jours, les poches pleines de friandises et de sous :

Elle s’appelait Madame Henri d’Hubières.

Un matin, en arrivant, son mari descendit avec elle ; et, sans s’arrêter aux mioches, qui la connaissaient bien maintenant, elle pénétra dans la demeure des paysans.

Ils étaient là, en train fendre du bois pour la soupe ; ils se redressèrent tout surpris, donnèrent des chaises et attendirent. Alors la jeune femme, d’une voix entrecoupée, tremblante, commença :

 

 

 

 

« Mes braves gens, je viens vous trouver parce que je voudrais bien emmener avec moi votre...votre petit garçon... »

Guy de Maupassant, Aux Champs

 

 

 

 

LECTURE ANALYTIQUE 2

 

 

  • Une femme aimante : ou La narration.

 

1. Compréhension : Quels sont les personnages en présence dans cet extrait ?

 

2. Compréhension : Mme Henri d’Hubières aime-t-elle les enfants ? Justifiez votre réponse.

 

3. Grammaire : Quel est le temps dominant dans le texte ? b- Sous forme d’un tableau, classez les verbes et donnez leurs infinitifs. c- La narration s’est-elle accélérée ou ralentie ? Justifiez votre réponse.

 

4. Grammaire : a-Y’a-t-il des verbes conjugués à l’imparfait ? b- Donnez des exemples (cinq). c- L’imparfait présente des événements : A- de premier plan. B- d’arrière-plan. Choisissez la bonne réponse.

 

5. Compréhension : Qui (mène) fait l’action : Madame d’Hubières ou son mari ? Justifiez votre réponse.

 

6. Grammaire : a- Relevez les connecteurs d’organisation. B- Relevez et classez les liens logiques dans un tableau à deux cases. c- Quels rapports logiques expriment-ils ?

 

7. Grammaire : A quelle étape du schéma narratif appartient ce passage ? Justifiez votre réponse.

 

 

 

  • « Elle s’appelait Madame Henri d’Hubières. » ou Les champs lexicaux.

 

1. Vocabulaire : Relevez le champ lexical de l’affection. (Cinq) b- Qu’est-ce qu’il faut comprendre du rapport de Madame D’Hubières avec les enfants ?

 

2. Les figure de style : a-Relevez une comparaison. b- Classez ses composants sous forme d’un tableau.

 

3. Grammaire : « elle le baisa... ses joues sales, sur ses cheveux blonds frisés et pommadés ... des caresses ennuyeuses. a- Quelle est la catégorie grammaticale des mots soulignés. b- Sont-ils des épithètes ou des attributs ?

 

4. Grammaire : a- Quelle est la catégorie grammaticale des mots suivants : « brusquement », « passionnément », « patiemment », « bien ». b- Transformez-les pour avoir des noms. c- Que remarquez-vous ?

 

5. Compréhension : « ...je voudrais bien emmener avec moi votre...votre petit garçon... ». Madame d’Hubières veut : A- voler le petit des Tuvache. B- adopter le petit des Tuvache. Choisissez la bonne réponse.

 

6. Grammaire : « Mes braves gens, je viens vous trouver parce que je voudrais bien emmener avec moi votre...votre petit garçon... » Remplissez le tableau suivant :

 

Pronoms personnels

Adjectifs possessifs

   

 

 

 

 

LECTURE ANALYTIQUE 2

Correction

 

  • Une femme aimante : ou La narration.

 

1. Compréhension : Les personnages en présence dans cet extrait sont : M et Mme D’Hubières, les Tuvache, les Vallin et les enfants des deux familles paysannes.

 

2. Compréhension : Mme Henri d’Hubières aime les enfants : « …elle courut aux enfants, prit un des deux derniers, celui des Tuvache, et, l’enlevant dans ses bras, elle le baisa passionnément sur ses joues sales,… »

 

3. Grammaire : Le temps dominant dans le texte : est le passé simple. b- Je classe sous forme d’un tableau les verbes et je donne leurs infinitifs.

Verbes Temps Infinitifs
« courut », « prit », «  baisa » Des passés simples Courir, prendre, baiser

 

c- La narration s’est accélérée. Justification : Le passé simple sert à introduire des actions successives et enchaînées.

 

4. Grammaire : a- Il y’a des verbes conjugués à l’imparfait. b- Des exemples : « conduisait », « agitait ». c- L’imparfait présente des événements : B- d’arrière-plan.

 

5. Compréhension : C’est Madame d’Hubières qui (mène) fait l’action : Madame D’Hubières est le sujet de plusieurs verbes d’action : « « …elle courut aux enfants, prit un des deux derniers, celui des Tuvache, et, l’enlevant dans ses bras, elle le baisa passionnément sur ses joues sales,… »

 

 

 

6. Grammaire : a- Les connecteurs d’organisation : « Et », «Puis », «Mais », «encore », «Alors ».    

B- Je relève et je classe les liens logiques dans un tableau à deux cases. c- Les rapports logiques exprimés : voir tableau :

Liens logiques « …pour se débarrasser …» « …pour la soupe … » « …tandis que son mari attendait patiemment… » « …je viens vous trouver parce que je voudrais bien… »
Rapports logiques Le but L’opposition La cause

 

 

7. Grammaire : Ce passage appartient à l’étape dynamique (péripéties) du schéma narratif. Justification : changement du temps verbal : on passe de l’imparfait au passé simple, des verbes d’état aux verbes d’action.

 

 

 

  • « Elle s’appelait Madame Henri d’Hubières. » ou Les champs lexicaux.

 

1. Vocabulaire : a- Le champ lexical de l’affection : « baisa », «jolis », «passionnément », « des caresses », « ces admirations ».b- Madame d’Hubières  aime les enfants.

 

2. Les figures de style : a-Une comparaison : «…et joua avec eux comme une gamine,… »  b- Je classe ses composants sous forme d’un tableau.

Comparé Comparant Outil de comparaison Elément de comparaison
« Madame d’Hubières » « une gamine » « comme » La jeunesse et l’innocence

 

 

3. Grammaire : « elle le baisa... ses joues sales, sur ses cheveux blonds frisés et pommadés ... des caresses ennuyeuses. a- La catégorie grammaticale des mots soulignés : il s’agit d’adjectifs qualificatifs. b- Ce sont des épithètes.

 

4. Grammaire : a- La catégorie grammaticale des mots suivants : « brusquement », « passionnément », « patiemment », 

« bien » : ce sont des adverbes de manière. b- Transformation : La passion, la patience c- On ne peut pas transformer les deux autres adverbes : « bien » adverbe proprement dit, « brusquement » : est un verbe à l’origine : brusquer.

 

5. Compréhension : « ...je voudrais bien emmener avec moi votre...votre petit garçon... ». Madame d’Hubières veut : B- adopter le petit des Tuvache.

 

6. Grammaire : « Mes braves gens, je viens vous trouver parce que je voudrais bien emmener avec moi votre...votre petit garçon... » Je remplis le tableau suivant :

 

Pronoms personnels

Adjectifs possessifs

« je », «  je », «  moi », « vous » « Mes », « votre...votre »

 

 

 

 

 

 



 
Publicité
 
 
 
widgeo.net
 
 
Aujourd'hui sont déjà 89114 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=