Lexique du cinéma

lexique du cinéma

 

Acteur :        Voir aussi : Comédien

Action !:       Elocution américaine (ou française) signifiant le début d’une prise pour les acteurs (la technique est déjà prête).

Voir aussi : Moteur ! et Coupez !

caméra:       Appareil de prise de vues servant à capter des images mouvantes.

Deux types de caméra :

 caméra analogique

  caméra numérique

cameraman:          Voir : cadreur.

Cascade :    Scène présentant des risques humains (combat, saut, poursuite à cheval, en voitures…)

Cascadeur :            Personne réalisant une cascade.

contre-plongée:    Si l'on place la caméra en dessous du sujet à filmer, celui-ci semble prendre une ampleur terrifiante. C'est l'effet inverse d'une prise de vue en plongée.

Voir aussi : plongée.

plongée :     pour faire une plongée, on place la caméra au-dessus du sujet que l'on filme. L'objectif est incliné vers le bas. Le sujet semble alors écrasé par l'oeil de caméra.

Voir aussi : contre-plongée.

Dialoguiste:            technicien chargé d'écrire les dialogues, souvent en collaboration avec l'adaptateur et le réalisateur.

Générique:  indispensable en début et/ou en fin de film, il présente par du texte votre film. Un générique de début annonce le titre du film, le générique de fin les participants.

gros plan:    Il ne cadre que le visage. Le cinéma muet l'a très souvent utilisé. De nos jours, on le voit très fréquemment à la télévision. Il coupe une partie du visage, grossit l'expression ou attire l'attention sur un détail

Exemple : Charlie Chaplin.

Metteur en scène:           Voir : Réalisateur

Montage:     organisation et synthèse (choix et assemblage) des plans dans des conditions données d'ordre et de temps (d'après Poudovkine et Timoshenko). Sur le plan pratique c'est l'art de mettre bout à bout les plans retenus par le réalisateur, dans l'ordre voulu par celui-ci et en leur donnant la durée qu'il a décidée. Le montage rétablit la chronologie (souvent bouleversée lors du tournage) et crée le rythme cinématographique.

Il existe deux techniques: le montage analogique et le montage virtuel.

Monteur :    Technicien chargé de réaliser le montage du film.

Voir aussi : montage.

plan moyen (aussi appelé « en pied ») :        il cadre le (ou les) personnage(s) en pied ou en entier.

plan américain : coupe les acteurs à mi-cuisse, centre l'attention sur les gestes ;

plan rapproché :   la caméra est proche du sujet, et le cadre est soit à la poitrine, soit à la taille.

plan général :        il cadre l'ensemble d'un décor, d'un paysage.

premier plan :       Sujet principal visé par la caméra.

Prise (de vue) :    le plan qui a été enregistré sur pellicule.

Producteur:            professionnel qui a la charge de trouver le financement du film et assume toutes les responsabilités financières pendant la durée du tournage et même ensuite pendant la période d'exploitation.

scénario :    Document dans lequel sont décrit chaque scène en incluant les dialogues et éventuellement des directives de tournages. Le scénario intégrera également la description des lieux et toute information hugée intéressante. Le scénario passe par les phases suivantes :

synopsis: c'est le résumé du film en quelques pages (rarement plus de 10) ;

traitement: développement du synopsis en une cinquantaine de pages, permettant de faire ressortir les grands moments du film, ses articulations, sa structure générale.

continuité: développement du traitement en une suite continue (d'où son nom) où se trouvent indiqués les séquences et les plans. Souvent la continuité contient déjà des éléments du dialogue.

découpage technique: phase finale du développement du scénario. C'est le film divisé en plans. Un découpage technique st une brochure polycopiée de 150 à 200 pages, comprenant chacune 4 colonnes. On trouve de gauche à droite: le numéro du plan, sa dimension, la description de l'image, tout ce qui concerne la bande sonore (dialogue, musique et bruit). Les principaux techniciens et artistes (50 environ) reçoivent un exemplaire du découpage technique, véritable instrument de travail pour tous.

Scénariste :            Auteur du scénario.

script :          En vidéo ou en cinéma, le script désigne un document écrit détaillant scène par scène un film avant sa réalisation.

Scripte (ou script-girl) :            La scripte est la personne responsable de noter toutes les informations lors du tournage (sur les feuilles de script) afin de vérifier que l'on suit correctement le script.

séquence :  Suite de scènes constituant un sous-ensemble cohérent du récit. La séquence est une partie du film constituant une unité dramatique. Elle correspond généralement à une action partielle ou secondaire à l'intérieur de l'action principale

Suspense:   moment d'un film qui tient le spectateur dans l'attente de ce qui va se produire.

studio:          ensemble des bâtiments et terrains où se réalisent les films. Comprend l’ensemble des plateaux, ateliers, salles de visionnement, auditoriums, etc. qui permettent le tournage des films.

EXEMPLE. Studios de Boulogne (France) ; studios de Pinewood (Angleterre)…

Tournage:   réalisation ou enregistrement des images d'un film. L'expression date de l'époque où le mécanisme de la caméra était entraîné par une manivelle que l'on « tournait» à la main. Le tournage s'effectue plan par plan, généralement sans respecter l'ordre chronologique. On tourne, en effet, à la file, tous les plans qui se passent dans un même décor (décor que l'on peut détruire ensuite); ou très exceptionnellement tous les plans dans lesquels apparaît une super-vedette.

Trucage :     Réalisation de scène par technologie photographique ou numérique d’action impossible à réaliser en réalité. Aussi appelé « effet spécial ».

travelling:    Mouvement de caméra qui accompagne une scène en mouvement. Pour déplacer la caméra, les professionnels utilisent un véhicule mobile, souvent des rails ou un fauteuil pour handicapés (chariot, train, auto, bateau…) pour avoir une bonne stabilité lors du déplacement.

Accessoiriste :      Technicien chargé de préparer les accessoires de scènes.

arrière plan:  tout ce qui se trouve en retrait par rapport au sujet qui lui se trouve au premier plan.

Coupez !:     Elocution française signifiant la fin d’une prise (pour l’équipe technique et les acteurs).

Voir aussi : Moteur ! et Action !

Décor:           cadre naturel ou ensemble artificiel dans lequel se déroule une action. Le décor est un élément essentiel du « drame».

doublage:    synchronisation à-postériori d'un dialogue pour un film. Procédé permettant de substituer des dialogues nouveaux aux dialogues originaux. C'est le doublage qui permet d'obtenir les versions françaises des films étrangers.

Doubleur :   Comédien réalisant le doublage d’un film étranger en version française.

doublure:     acteur remplaçant la vedette du film dans des scènes d'action.

Grue :           appareil pourvu d'un long bras mécanique capable de se déplacer dans toutes les directions. A son sommet, la caméra est logée dans la plate-forme où réside également le cadreur et l'assistant.

Mixage:        le son est enregistré sur plusieurs bandes magnétiques (il y en a au moins trois: pour les paroles, pour la musique et pour les bruits, mais généralement davantage pour les effets sonores spéciaux, tels que les effets d'ambiance, d'écho, etc). Le mixage est l'opération qui consiste à mélanger ces différents sons en un son unique reporté sur une seule piste sonore.

panoramique :      mouvement de caméra qui permet d'explorer un décor, un paysage, une foule. Un panoramique est souvent descriptif mais il permet aussi d'accompagner un personnage. Dans tous les cas, la caméra

Réalisateur:         maître d'oeuvre, celui qui « fait» le film. C'est par excellence un « créateur». a la responsabilité artistique de la réalisation, qu'il conçoit et fait exécuter.

 

 

 

 
Publicité
 
 
 
widgeo.net
 
 
Aujourd'hui sont déjà 89114 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=